Votre fonds de pension est-il à risque advenant la faillite de votre employeur?

Il existe principalement deux types de fonds de pension soit : les fonds de pension à cotisation déterminée (RPACD) et les régimes de pension à prestation déterminée (RPAPD).

Le régime de pension à cotisation déterminée (RPACD) est un régime où vous et votre employeur contribuez dans un Réer auprès d’une institution financière. Le rendement dépend des placements que vous y ferez. Puisqu’une majorité de ces fonds de pension ne vous offrent pas ou peu de conseils dans le choix d’investissement, il nous fera plaisir de vous aider s’il y a lieu. Advenant la faillite de votre employeur, votre fonds de pension ne sera pas à risque car les sommes qui s’y trouvent vous sont acquises. Les sommes qui s’y trouvent ont déjà été déposées pour vous.

Le régime de pension à prestation déterminée (RPAPD) est un régime où vous et votre employeur cotisez auprès d’une caisse de retraite. Cette caisse fera la gestion commune des placements et votre employeur assume un revenu de retraite garanti pour vous. Si la caisse ne produit pas des rendements suffisants, l’employeur a l’obligation de déposer des sommes additionnelles dans le fonds de pension afin d’assurer le revenu des retraités et futurs retraités.  

Afin de savoir si votre fonds de pension possède les ressources suffisantes pour voir aux pensions existantes, il faut identifier le ratio de solvabilité. Celui-ci indique dans quelle proportion les sommes accumulées dans le fonds de pension couvrent les pensions actuelles et à venir. Advenant la faillite de votre employeur, si le ratio de solvabilité de votre fonds de pension était par exemple de 92%, vous seriez assuré d’obtenir 92% de vos revenus de retraite projetés. Les pensionnés actuels verraient leurs prestations futures amputées de 8%.  

Ces calculs sont effectués à tous les ans par des firmes d’actuaires afin d’identifier le ratio de solvabilité du fonds de pension. Ce ratio est important afin de connaitre la situation financière du fonds de pension pour les employés et pour l’employeur. Selon la loi des fonds de pension, l’employeur doit prendre des mesures afin de ramener le fonds de pension ‘’déficitaire’’ à un taux de 100%.  

Nous vous présentons qu’un bref résumé, pour plus de détail à ce sujet n’hésitez pas à communiquer avec moi.  

*Source BSIF, Bureau du surintendant des institutions financières