Skip to main content

30 Avril 2021 : Les Marchés – Une hausse des taux en cours!

Par 30 avril 2021juillet 20th, 2021taux intérêt

Les Marchés – Une hausse des taux en cours!

Les marchés ont continué leur ascension au cours des dernières semaines. Bien que le marché soit élevé, il continue à évoluer dans une fourchette raisonnable compte tenu de l’activité économique qui se dessine. En fait, le marché continu d’être préoccupé par la possibilité d’une croissance trop forte de l’économie.

Vous avez bien lu, le marché est préoccupé par la possibilité d’une reprise trop forte de l’économie. Avec l’injection massive de liquidité provenant des divers plans de relance et un marché du travail qui se maintient, nous pouvons constater une hausse de la demande pour plusieurs biens. Malheureusement, les usines ne suivent pas la cadence étant aux prises avec des restrictions sanitaires limitant leur capacité de production. Cette congestion entre l’offre et la demande crée une hausse des prix et ainsi de l’inflation. De ce fait, le marché est préoccupé par la possibilité d’une intervention plus rapide que prévu des banques centrales, qui résulterait dans une hausse des taux d’intérêt.

Une hausse des taux d’intérêt n’est pas une situation problématique en soi, mais elle apporte des ajustements à court terme qui peuvent ralentir la progression de l’économie et ainsi des marchés financiers. L’inquiétude des marchés consiste à évaluer la vitesse à laquelle les hausses de taux d’intérêt pourraient se réaliser au cours des prochains mois et années. Nous connaissons une correction de 5 % à 10 % des marchés boursiers en moyenne, une fois par année. Il ne serait pas surprenant qu’une telle situation survienne au cours de l’année étant donné l’inquiétude palpable face à l’inflation. Je demeure toutefois optimiste, car le contexte économique actuel nous est favorable.

Voici notre tableau qui résume le rendement des principaux indices boursiers depuis le début de l’année 2021. Selon Morningstar, la moyenne des portefeuilles de gestion équilibrée (considéré à risque moyen), comprenant 50% de revenus fixes (obligations) et 50% d’actions, a ainsi généré un rendement moyen de +2,28% au 30 Avril 2021 :